17 février.

 

Monsieur le Directeur,

Je me permets de vous écrire à nouveau pour appuyer mes propos en date de décembre dernier.
Dans ce mail je ne parlerai que principalement des "caniches" ayant une robe particolore car je viens de prendre connaissance d'une "information" à leur sujet.
A ce jour, je sais que le dossier est entre vos mains après avoir lu une lettre de la SCC adressée au Président du CCF (http://clubducanichedefrance.fr/index.php/29-news/84-courrier-scc-standard-particolore-cac-toy)
1) sur l'initiative du CCF au sujet des particolores et les limites de compétence de ce dernier
Je vous rappelle que l'entier dossier de ces "caniches à robe particolore", comme je tiens à les appeler pour ma part, n'a été soumis à aucune concertation auprès des membres du CCF, aucun vote n'a été fait, aucun rapport n'a été présenté (voir revue n°76 portant sur l'assemblée générale du 5 janvier 2013)Seul le bureau a dirigé les travaux, ou peut être une commission interne au club a t'elle été crée ? Je ne sais...
Les adhérents ne sont au courant de rien si ce n'est que :
- l'année dernière le CCF avait transmis un dossier pour les bicolores (et un dossier pour le nouveau standard) à la SCC sans information aucune sur le contenu de ce dossier et des pistes proposées (revue n°78 p 44 et réponse personnelle par mail de MR Dupas)
- pour le CCF ce ne sont pas des caniches (malgré des tests scientifiques qui prouvent le contraire). Le CCF n'a de cesse de brandir une de vos circulaires pour les expositions concernant ces chiens, écrivant que tel est votre avis sur ces chiens :  "une circulaire de la FCI a été claire à ce sujet et propose qu'une nouvelle race soit créée pour ces chiens bicolores " (voir leur revue n° 77, p 8.). Pour ma part, j'ai tenté d'obtenir des informations en vain d'autant plus que je ne lis rien de tel dans votre circulaire, mais juste une application du standard français pour les expos.
A ma connaissance, les éleveurs de ces chiens n'ont pas été concertés et une pétition a été lancée que j'ai signée (http://www.mesopinions.com/petition/animaux/reconnaissance-caniche-pluricolore-ccf-scc/11066)
 
Le bureau du CCF, en transmettant ces dossiers (nouveau standard et dossier bicolores)  n'a donc pas agit  conformément au droit des associations. Le bureau n'est pas un organe décisionnaire, il met en application les décisions de l'assemblée (http://vosdroits.service-public.fr/associations/F1121.xhtml).  Ceci peut avoir des conséquences.  Si jamais ils sont validés par la FCI, une action en annulation peut être menée.
 
 
 
2) Sur la procédure de création d'une nouvelle race : le chien particolore à poil frisé
 
A la lecture de la lettre de la SCC on comprend que la volonté est de créer une nouvelle race, malgré les réalités scientifiques qui prouvent que ces chiens ont un ADN caniche. 
La SCC indique au CCF qu'elle a validé le standard pour ces chiens qu'on appellerait "chiens particolores à poil frisé". 
Elle précise que les chiens étrangers inscrits à un livre dans leur pays d'origine (donc livre caniche) seront inscrits après confirmation sur un livre d'attente pour ces "chiens particolores à poil frisé" et bien entendu ils ne seront plus des caniches...
Au nom de quoi un club de race peut prendre l'initiative de créer un standard pour une autre race que la sienne ? Ce n'est ni dans les pouvoirs d'un bureauni dans les compétences d'un autre club de race, même après le vote par assemblée ! Car ce n'est pas dans l'objet du CCF qui ne porte que sur le caniche, or il refuse d'assimiler ces chiens à des caniches. De ce fait toute compétence devrait lui échapper !
C'est ainsi que les races sont crées ? Que les standards sont façonnés ? A l'initiative de personnes qui veulent écarter de leur race certains chiens ayant l' ADN de leur race au lieu d'accepter une autre variété de couleurs existante ? Qui a crée, travaillé sur le standard validé par la SCC ? La commission technique de la SCC certes, mais sur quelles bases, quelles propositions ?
 
En tous cas cela ne va pas dans le sens des réflexions du Professeur Denis, pourtant membre de la commission technique de la SCC.  Selon lui, la création d'une nouvelle race devrait toujours être un processus long et réfléchi et mieux vaudrait promouvoir la reconnaissance de nouvelles variétés au sein des races existantes plutôt que de créer une nouvelle race. Il reconnait certains obstacles, justement au sein des clubs de race ....(Voir le fichier ci joint http://www.cfacaniche.org/archives/5997/article-prof-denis_fr_original_court1)
Alors que certains "inventent" des races nouvelles non homologuées en croisant des races ayant un livre, voilà un autre style de "création de race" bien sordide.
A ce jour, bien entendu, le standard de ces chiens tel que validé par la SCC n'a pas été communiqué. Les éleveurs de ces chiens ne sont pas à même de savoir à quelle sauce ils vont être mangés alors qu'ils sont les premiers concernés. Pire, ils n'ont pas eu droit à la parole, ils ne peuvent apporter le fruit de leurs expériences, faire état des difficultés, des besoins en terme de sélection !
Quel sac de neuds ! Quelle drôle de jeu de "cuisine" ! 
Vous êtes le maillon final et j'espère que vous saurez faire parler le bon sens. 
 
Est ce vraiment la volonté de la FCI que de créer une nouvelle race pour ces chiens comme le prétexte le CCF (revue n° 77 p 8) ?
 
 
 
3) Sur la nécessaire implication et concertation des éleveurs de "caniches à robe particiolore"
Un tel projet de création de race ne peut être porté que par une association principalement d'éleveurs ayant à coeur cette variétépas par ses détracteurs ! 
 
Le nom même de "chien" particolore...etc..." est d'ailleurs ridicule et péjoratif ! 
 
Or ces éleveurs ont à coeur de faire reconnaître ces chiens comme caniches pour des raisons tenant à leur travail de sélection et non pas seulement pour la valorisation de leur production. Ils ont des arguments à développer et à expliquer. Le tout est de leur donner la parole.
 
C'est une drôle de façon de leur clouer le bec mais aussi d'évacuer des problèmes qui resteront entiers si une nouvelle race est finalement créée ! Une façon aussi de faire l'autruche sur les questions de couleurs au niveau des caniches, concernant tant les particolores que les unicolores du fait de certains mariages.  Je laisse le soin d'expliquer tout cela à des personnes plus instruites que moi en la matière et aux commissions scientifiques d'étudier le problème en prenant en compte, non pas seulement la théorie génétique en vue d'une situation "idéale" avec des caniches toujours "unis", mais aussi et surtout les sujets existants porteurs de gènes variables malgré leur couleur unie, donc la situation actuelle à travers le monde. 
Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Président, l'assurance de mes salutations distinguées.